Aceproducts – fabrication de pièces d'airsoft sur mesure

22 octobre 2014

Fabrication d’un adaptateur

Publié par aceproducts dans Adaptateurs, Fabrication

Bonjour à tous !

Voici un petit article pour décrire un peu les étapes de la fabrication d’un adaptateur silencieux. J’en ai fait un pour AUG, comme vu dans l’article précédent.

Tout commence par un plan et les cotes de la pièce à créer. Soit on prend des cotes sur une pièce, soit on les extrapole à partir d’une photo (pour certaines pièces ne nécessitant pas un minimum de précision), soit on les crée. Pour cette pièce, j’ai à la fois pris sur une pièce existante et créé pour certaines parties.

Une fois notre plan fait (à la main ou sous logiciel, je fais sous logiciel car je suis assez mauvais dessinateur…), direction l’atelier !

Pour notre pièce, j’ai pris un rond d’aluminium de diamètre 25mm. La partie la plus large de notre adaptateur étant de 23mm, c’est ce qu’il nous faut.

J’ai oublié de prendre des photos de la phase de perçage, je rajouterai par la suite.

 

Après le perçage je me sers d’une pointe pour soutenir ma pièce des 2 cotés car elle est un peu longue.

Déjà percée.

Déjà percée.

Je vais maintenant mettre mon morceau au diamètre 23mm (on n’est pas à 1/10 de mm près).

Diamètre 23. C'est beau ça brille.

Diamètre 23. C’est beau ça brille.

Je vais ensuite préparer mon diamètre 14 au bout pour le filetage afin de pouvoir y mettre un cache-flammes ou un silencieux, et aussi préparer l’usinage de mon cône léger (1°) sur la longueur. Le diamètre au plus large de cette longueur étant d’environ 16mm, j’ai mis à 16mm sur toute la longueur.

Mise aux diamètres.

Mise aux diamètres.

Je vais ensuite faire mon cône. Je règle ma machine pour faire un cône de 1°.

1°

Je peux ensuite faire mon cône sur la longueur. Une fois ceci fait, je fait ma gorge (la ou la vis de pression viendra retenir mon adaptateur sur la réplique)

Gorge pour la vis de pression

Gorge pour la vis de pression

Je prends mes mesures et je fais les éventuelles petite retouches qui s’imposent. Je vais maintenant moleter et fileter ma pièce.

Moletage et filetage

Moletage et filetage

Une fois fini, je coupe la pièce, le l’ébavure et la voici, pas encore nettoyée.

Un peu sale quand même

Un peu sale quand même

Je précise que j’ai testé le filetage en y vissant un cache-flammes avant de finir. Rien ne sert de finir la pièce si le filetage est mauvais !

Voici les copeaux que cette petite pièce a produit.

On ne dirait pas mais ça fait pas mal mine de rien.

On ne dirait pas mais ça fait pas mal mine de rien.

Après nettoyage. On teste qu’un canon interne passe sans soucis.

Tout beau tout propre

Tout beau tout propre

IMGP0904 IMGP0905

Ca passe nickel.

Ca passe nickel.

Et monté sur la réplique.

IMGP0907 IMGP0908

 

Et voilà, c’est fini !

La longueur est modulable selon les demandes, je ne peux par contre pas faire trop long (pas plus de 13cm) car mon foret ne permet pas de percer au delà.

N’hésitez pas à me contacter !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

20 plus 20 |
Hiyori974 |
enfantscommentlesoccuperend... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Thomas Pf
| Mes amours : le cheval et m...
| Tout pour Kally